[infographie] 44 outils gratuits incontournables pour vendre sur le web

Voici une sélection d’outils gratuits ou à faible coût, pour développer vos ventes et votre présence sur le web. Je les ai regroupé en 10 catégories, afin que vous puissiez facilement identifier des outils qui vous correspondent.

Evidemment, cette liste n’est pas « exhaustive », n’hésitez pas à partager vos outils favoris dans les commentaires… pour enrichir cette infographie à l’avenir.

Vous trouverez ci-dessous plus de détails sur chacun des outils.

1. Créer une boutique en ligne

Si vous souhaitez vendre en ligne des produits et que vous ne connaissez rien à la technique, vous pouvez ouvrir facilement une boutique sur priceminister,  amazon ou ebay (ou sur les 3 pour toucher encore plus de clients!). Ne serait-ce que priceminister et ebay drainent chacun plus de 10 millions de visiteurs sur leur site chaque mois. Les 3 sites offrent notamment la possibilité de créer des boutiques « pro ». Vous pouvez également utiliser etsy pour vendre des biens artisanaux ou de mode. Vous pouvez ensuite créer un site standard et rediriger les clients vers votre boutique, notamment pour la gestion des paiements.

Si vous souhaitez avoir votre propre site, vous pouvez tester wizishop (ils prennent un petit pourcentage de votre chiffre d’affaires pour se rémunérer… et, ce qui est intéressant, c’est qu’au plus vous vendez, au plus leur commission diminue). On peut y créer un site rapidement sans s’y connaître en technique. Ils vendent ensuite des modules pour personnaliser votre site si besoin.

Si vous êtes prêts à apprendre un peu de technique,… vous pouvez utiliser prestashop et l’adapter à votre goût. Un débutant peut y arriver mais il faudra galérer si vous ne voulez pas le site proposé par défaut. Sinon, vous devrez passer par un développeur/ designer avec cette solution.

Enfin, mon favori, wordpress.org avec le plugin wordpress ecommerce. WordPress est simple et gratuit, vous n’avez qu’à payer l’hébergement.

Et pour les paiements, le plus simple est d’utiliser paypal; vos visiteurs pourront également payer avec leur carte et paypal vous prélèvera une petite commission sur chacune de vos ventes.

2. Informer vos clients, valoriser vos services: créer un site ou un blog

Il devient désormais indispensable d’utiliser un site institutionnel et surtout un blog pour se promouvoir sur le web.
Roxer ou weebly vous proposent des créations de sites gratuites! Vous pouvez tester directement roxer en cliquant sur le petit cadenas en bas à gauche, pour voir la nature du service offert.

Sinon côté blog, j’aime surtout wordpress.org. Vous devrez juste apprendre à installer wordpress chez votre hébergeur. Le web regorge de tutoriels dans ce domaine. Ensuite, il existe une multitude de thèmes gratuits pour personnaliser votre design. Si vous ne trouvez pas votre bonheur, vous pourrez toujours acheter un thème premium, par exemple ici, pour quelques dizaines d’euros. Par exemple, mon blog a été créé avec un thème gratuit, et j’ai juste changé l’image d’en-tête.

Sinon, vous trouverez les plateformes de blog les plus répandues: posterous, tumblrblogger, overblogwordpress.com (la version de wordpress moins flexible, mais où vous n’avez rien à faire: pas de technique et pas d’hébergement!)…

3. Désigner votre site ou votre blog

Pour agrémenter votre site, récupérez des photos flickr sous licence creative commons (vous pouvez les utiliser en mettant un lien vers le profil de l’auteur et en respectant les clauses de la licence (exemple: certaines images sont modifiables, d’autres non…). Puis retravaillez vos photos sous Gimp ou Picasa.

Ensuite, choisissez une ou deux polices sur fontsquirrel ou dafont pour créer l’en-tête. C’est comme ça que j’ai fait l’en-tête de ce blog, sans avoir l’âme d’un designer… ce n’est pas extraordinaire, mais ça change du times new roman. :)

4. Créer et partager des contenus multimédia

Pour communiquer sur vos produits, créez un powerpoint efficace et partagez le sur slideshare (vous y trouverez de nombreux exemples pour vous inspirer). Sinon créez une présentation avec prezi: le rendu est assez bluffant!

Vous pouvez aussi réaliser des vidéos ou des tutoriels en filmant votre écran; les logiciels les plus pros, screenflow et camtasia sont payants. Sinon, screenr ou quicktime offrent des services plus basiques, mais accessibles en un clic (NB: la fonction « screencast » sur quicktime est accessible uniquement pour les utilisateurs de mac ayant L’OS Snow Leopard).

Enfin partagez le tout sur viméo, youtube et/ ou dailymotion. J’ai une préférence pour viméo, mais Youtube et Dailymotion drainent plus de trafic.

5. Mettre en place sa veille

Suivez des blogs, des pearltrees, des pages scoop.it ou vos sites favoris avec google reader, en y ajoutant les flux rss. Et jetez un oeil à twitter de temps en temps! :)

Utilisez également les outils pour webmaster google, afin d’identifier les sites qui ont inséré un lien vers votre blog: cela vous permet d’identifier la nature des échanges à propos de votre blog et de découvrir d’autres personnes intéressées par les même sujets que vous. Les liens référents sur google analytics sont également très utiles.

6. Optimiser votre référencement pour les moteurs de recherche

Cherchez les mots-clés utilisés dans le générateur de mots-clés google, afin d’utiliser sur votre site les termes que recherchent les internautes; ce service gratuit est rattaché à Google adwords.
Puis inscrivez-vous les annuaires de sites web et autre sites similaires: digg, stumble upon,…

WordPress vous offre également une multitude de plugins pour optimiser votre référencement (j’aime beaucoup WordPress SEO by Yoast).

7. Identifier de nouveaux clients

Boostez votre compte twitter avec tweetadder et socialomate; ce logiciel vous permettra de constituer des listes parmi vos abonnés et de leur envoyer des messages directs automatiquement; un bon moyen d’engager la conversation avec vos abonnés! Quand à tweetadder, n’hésitez pas à tester la version d’essai, aux fonctions limitées, avant de vous lancer sur une licence payante.

Ensuite, créez et animez votre page facebook (voire utilisez facebook places/ deals si votre commerce est local). Vous pouvez également créer une page foursquare, pour votre commerce, la fonction vient d’être mise en place il y a peu. Créez ou animez des groupes sur linkedin et viadéo pour vous faire connaître auprès de professionnels.

Pensez également à utiliser skype pour « rencontrer » vos clients par téléconférence… Et je viens de découvrir join.me très récemment: un logiciel de partage d’écran qui a l’air très bien fait… et que je suis en train de tester! :)

Mais surtout, si vous vendez des produits via le web, inscrivez-vous sur clickbank et créez un programme d’affiliation: toute personne qui s’inscirera sur clickbank pourra mettre en place un lien vers votre site et toucher une commission à chaque achat. Cela incitera les internautes à promouvoir vos produits! Toute autre plateforme d’affiliation fera l’affaire… l’essentiel est d’en avoir une!

8. Donner la parole à vos clients: créer un forum, un help desk, un canal de remontée d’information…

Ecoutez vos clients avec les forums buddypress ou vanilla forums sur wordpress. Vous pouvez aussi installer getsatisfaction ou uservoice (ces deux services sont payants mais abordables; ils offrent une version d’essai gratuite pour un temps limité). Ils offrent des « widgets » à installer sur votre site pour que les internautes vous remontent leurs informations; tout cela peut être modéré et géré sur un forum également.

9. Mesurer votre action sur le web

Comptez le nombre de clics sur les liens partagés avec hootsuite ou bit.ly (j’adore la ‘sidebar’ bit.ly, qui permet de partager sur twitter et facebook, de compter le nombre de clics et créer des liens personnalisés). Puis n’oubliez pas d’installer google analytics pour suivre les statistiques de votre site et optimiser le tout!

10. S’améliorer et proposer de nouvelles offres

Créez des enquêtes avec google forms, surveymonkey ou polldaddy pour toujours améliorer votre offre et tester des possibilités… Puis transmettez les à vos clients à l’aide de votre liste d’emails construite avec mailchimp. Mailchimp vous permet de récolter des emails avec un formulaire d’inscription, puis de créer des campagnes d’emailing; vous pouvez envoyer 12 000 mails par mois gratuitement avec une liste allant jusqu’à 500 personnes; ensuite, le service devient payant. Sinon, il existe Aweber, qui est payant.

8 réflexions sur “[infographie] 44 outils gratuits incontournables pour vendre sur le web

    1. Merci pour la suggestion! Effectivement, il faudrait que je rajoute quelques logiciels CRM de référence dans la liste… je vais me pencher plus en détails sur les solutions CRM type salesforce, zoho, highrise…
      Ce sera l’occasion de mettre à jour cet article dans quelques semaines (avec les logiciels gratuits ou proposant une version d’essai).
      Sinon, je pourrai faire un article dédié sur les CRM disponibles.

    1. Pour que Twitter et Facebook soient utiles, il faut qu’au moins quelques clients, ou futurs clients… ou des persones influentes dans votre secteur y soient présents.
      Cela est très probable, dans la mesure où Twitter rassemble plus de 2 millions de personnes et Facebook plus de 20 millions en France seulement!

      Foursquare est plus confidentiel et touche un cible très particulière, hyperconnectée sur mobile. Je l’ai mentionné car étant donnée la croissance de l’internet mobile, il y a de grandes chances que Foursquare se développe. Et les premières entreprises à maîtriser le potentiel de l’outil pourront peut être y tirer leur épingle du jeu… à débattre! :) Voici plus d’infos sur les pages entreprises Foursquare https://fr.foursquare.com/business/venues >On y explique sur cette page comment trouver de nouveaux clients.

      Voici comment Twitter et Facebook permettent de découvrir de nouveaux clients et d’entretenir une relation avec vos clients:
      Il est possible de cibler sur Twitter des personnes partageant vos centres d’intérêts en quelques instants… il vous suffit ensuite d’entrer en contact avec elles. Des outils comme tweetadder et socialomate vont devenir indispensables pour être présent efficacement sur Twitter. Tweetader permet d’identifier rapidement des personnes partageant vos centres d’intérêts et socialomate permet d’engager la conversation;

      Progressivement, de plus en plus de personnes parlent de business development avec Twitter… dont le fameux Gary Veynerchuk :) (je suis en train de lire son livre Crush it sur le sujet où il explique notamment comment il a développé son business de vente de vin en ligne avec les réseaux sociaux)
      Voici un tutoriel où j’explique comment obtenir de nouvelles visites et donc de nouveaux clients avec Twitter http://bit.ly/namwa9
      Au plaisir d’en discuter!

      Pour Facebook, j’y vois deux intérêts:
      1. sa force virale: facebook permet de propager vos services ou contenus et donc de toucher de nouveaux clients. Pour cela, les entreprises doivent optimiser leurs sites pour inciter au partage via facebook. Ainsi, quand une personne aime un lien ou le repartage auprès de ses amis,… progressivement, de nouvelles personnes découvrent vos services; vous pourrez ainsi toucher de nouveaux clients!

      2. sa capacité à entretenir une relation avec des personnes qui apprécient déjà vos services: quand vous créez une page fan, chacune de vos publications apparait dans le mur d’infos des abonnés. Cela permet de leur rappeler vos services… ils peuvent commenter, critiquer ou vous remercier pour vos publications. C’est donc un moyen de contact supplémentaire par rapport à un mailing.

      Au plaisir de discuter de ces stratégies!
      Si jamais vous avez des exemples de business que vous souhaiteriez développer sur Twitter,… n’hésitez pas à m’envoyer le lien, je pourrai vous suggérer quelques pistes pour y trouver de nouveaux clients. Vous pouvez me contacter via eric@ilstartups.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *