Après Facebook, Twitter, Linkedin : LE nouveau réseau social

[Article mis à jour le 14 février 2012]
Innovant, pratique et communautaire ! Je suis convaincu que cette startup française ira très loin : peut-être le nouveau buzz du web mondial…
Vous la connaissez déjà certainement… et les premiers chiffres de croissance annoncés me rappellent ceux de Facebook ou Twitter.

 

  • 100 000 utilisateurs au bout de 15 mois, en avril 2011
  • 200 000 utilisateurs 6 mois plus tard, fin septembre 2011
  • 350 000 utilisateurs 4 mois plus tard en février 2012 (soit +75% de croissance en 4 mois !!!!)

Bref, Pearltrees a doublé son nombre d’utilisateur en moins de 6 mois et devrait encore le doubler d’ici Avril 2012… voici ci-dessous ce que ça donnera, si la croissance continue à ce rythme. Pearltrees serait alors valorisé plusieurs milliards d’euros d’ici quelques années.

RDV dans quelques mois, pour voir si Pearltrees confirme « encore » sa croissance ! J’y crois, et vous ?

Prévisions si Pearltrees garde le rythme de croissance actuel (graphique source de Leon Haland, complété des prévisions Pearltrees)

Pour ceux qui ne connaissent pas, voici deux petites vidéos de présentation et le lien vers wikipedia



Voir le graphique source par Leon Håland (sans Pearltrees)

10 réflexions sur “Après Facebook, Twitter, Linkedin : LE nouveau réseau social

  1. Bon, plusieurs milliards d’euros d’ici qq années, c’est beaucoup. On en attend pas autant 😉

    En tout cas, Pearltrees croit de plus en plus vite en effet, et l’activité de sa communauté est proprement incroyable. Merci pour ce super papier!

    1. Avec plaisir ! C’est pas tous les jours qu’on rencontre ces taux de croissance au dela de 100 000 membres…
      Sinon, avec plaisir pour découvrir d’autres startups avec des taux de croissance équivalents…

  2. Malgré plusieurs tentatives, je ne suis toujours pas arrivé à accrocher à Pearltrees.

    L’idée est géniale et définitivement innovante, effectivement, la navigation visuelle des pages ouvrant pas mal de perspectives. En revanche, je trouve l’utilisation encore plutôt obscure (même pour un habitué du web comme moi, ce n’est pas très intuitif) et l’interface trop lourde pour une utilisation quotidienne. Ceci étant, mes standards et attentes pour un tel service ne sont peut-être pas les mêmes que le commun des utilisateurs, et j’espère que les prochaines évolution de Pearltrees me feront revenir sur mon opinion actuelle :)

    1. J’avais la même opinion que toi…mais depuis leur version iPad (interface IHM beaucoup mieux conçue ) je redécouvre le plaisir d’utiliser se service vraiment innovant.

  3. Idem j’espère que de futures mises à jour rendront son utilisation plus simple. La navigation est innovante et les possibilités d’utilisation vastes, mais l’interface est pour le moment encore difficile à utiliser et pas toujours intuitive. Parmi les 200 000 utilisateurs recensés, combien d’utilisateurs récurrents et impliqués ?

    1. Bonjour Olivier,
      Nous travaillons en permanence à le rendre toujours plus simple et intuitif. Les prochaines évolutions devraient te plaire :)
      L’implication de la communauté est très forte : 1/2 million de visiteurs uniques et 20 millions de pages vues le mois dernier :)

      1. Bonjour Antoine,
        je retire ce que j’ai dit de négatif ! Je viens de m’y replonger et…en fait Pearltrees c’est génial ! Je suis en train de réorganiser mes marque-pages de façon ludique et pertinente.

    1. Ils ont des idées pour monétiser mais ne les ont pas encore mises en oeuvre. Actuellement, le site doit générer 0€.
      C’est un peu le même modèle que Twitter ou Facebook : il faut attirer d’abord suffisamment de monde, pour monétiser ensuite (on verra quel sera leur business modèle : pub, services freemium,..). On construit des fondations solides et on rentabilise ensuite…
      Pearltrees a levé quelques millions d’euros, de quoi amortir les coûts, jusqu’au jour où le site sera rentable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *