5 techniques pour trouver une idée d’entreprise

Vous cherchez une idée d’entreprise ?
Vous cherchez de nouveaux projets pour tirer la croissance de votre boîte ?

Voici 5 techniques qui peuvent vous donner des idées.

 

Technique n°1 : Identifiez un concept à succès, puis adaptez-le à une nouvelle clientèle ou un nouveau secteur.
Exemples :

Bref, identifiez les gros succès le plus tôt possible et déclinez les en fonction de vos goûts et de ce que vous savez faire !

Technique n° 2 : Identifiez une tendance actuelle (crowdsourcing, crowdfunding, gamification, C2C, mobilité, géolocalisation, achat groupé, etc.), puis adaptez-la avec un ancien business modèle.

Exemple 1 :
La presse traditionnelle croisée avec du crowdsourcing
ça donne Rue89 le site d’info participatif, qui regroupe plus de 2 millions de visiteurs uniques par mois.
Ça donne aussi Blottr, le site d’infos participatif, qui pousse la participation encore plus loin.
Ça donne aussi paperblog, la plateforme d’infos/blogs, qui compte plusieurs millions de visites par mois.

Exemple 2 :
NB : Pour les novices, C2C = « Consumer to Consumer » en anglais , c’est le principe de créer des plateformes internet pour faciliter la mise en relation entre les gens.
Le C2C appliqué à l’hôtellerie, ça donne Airbnb : en quasiment 3 ans et demis, la startup est passé de 0 à 1 milliard de dollars !
Bref, lisez des blogs, des magazines, et surveillez les nouvelles tendances. Ensuite, cherchez des SECTEURS dans lesquels les nouvelles tendances ne sont PAS ENCORE appliquées… plusieurs millions seront peut-être à la clé.

Technique n°3 : Changer le mode de contact avec la clientèle (téléphone, internet, mail, rencontre physique, courrier, internet mobile, etc.)
Par exemple, prenez un secteur traditionnel, comme les cours d’anglais en entreprise. C’est un marché énorme ou les formations se font soit avec un prof qui se déplace, soit par téléphone, soit en allant prendre des cours dans un institut.
 Bref, c’est cher, ça prend du temps et le travail n’est pas toujours régulier. Gymglish à donc eu la bonne idée d’introduire un nouveau mode de cours : chaque jour vous recevez un petit exercice et une petite leçon par email.
Free a fait la même chose et a connu le succès qu’on connait : dès le début Free a fait le pari d’avoir un mode de relation quasi-unique avec ses clients : l’envoi postal des Free box… alors que les concurrents devaient continuer à gérer un réseaux d’agence coûteux. Idem pour Sarenza et Spartoo dans le monde de la chaussure !
Bref, cherchez les secteurs où certains modes de contacts ne sont pas encore pleinement utilisés !

Technique n°4 : Trouvez une idée d’entreprise grâce à vos frustrations (suivez le lien qui précède, j’ai fait un article spécialement sur le sujet :) )

Technique n°5 : Utilisez le Business Model Canvas
Commencez par lire ici le résumé du livre « Business Model Generation », qui présente le Business Model Canvas. Vous y verrez que chaque entreprise peut être représentée sous forme de 9 briques et quelles sont ces 9 briques.

Ensuite, représentez votre entreprise, ou n’importe quelle entreprise qui vous plait, à l’aide de ces 9 briques.
Puis, changez le contenu d’une ou plusieurs des briques pour obtenir des business modèles innovants.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez aussi essayer les techniques de créativité.

Devinette : vous connaissez le point commun entre ces 4 entreprises mentionnées dans l’article (Rue89, Digikaa, Gymglish et Paperblog) ?
Elles ont toutes bénéficié du soutien de scientipole initiative. Cette association a prêté plus de 20 millions d’euros à 500 startups d’ile de France… en 10 ans ! Bref, si vous n’avez pas de gros moyens et que vous créez une entreprise, renseignez vous sur les prêts d’honneur : c’est jusqu’à 60 000 euros prêtés à taux 0% ! Et on vous offre en plus des formations, des contacts, etc. : plutôt sympa !

Et vous, vous cherchez comment vos idées d’entreprise ?

13 réflexions au sujet de « 5 techniques pour trouver une idée d’entreprise »

  1. Article très sympatique ! J’ai quand même une petite frustration : il n’y a pas d’exemple pour la technique numéro 4 basée sur les frustrations justement. ! :)
    Sinon, je confirme que le business model canva est « une tuerie » et qu’il facilite les exercices de réflexion créative sur les business models.

  2. Ping : Vous n’avez pas d’idée à pitcher au Startup Weekend ? | Startup Weekend Mons

  3. Merci pour l’article, il permet de trouver des inspirations et voir que ça créer énormément.

    Par contre est-ce que quelqu’un saurait ou trouver des infos sur les jeunes entreprises (genre quelques mois a 3 ans d’existence), US/France ou ailleurs, qui ont réalisés les meilleurs chiffres d’affaires en 2011?

    Merci d’avance pour tes conseils

    • Il est assez difficile d’avoir systématiquement les infos sur les chiffres d’affaires car les jeunes entreprises n’ont aucune obligation de communiquer dessus. Une piste pour avoir une idée des jeunes entreprises « performantes » est de suivre les levées de de fonds. Cela peut donner une idée de la performance globale et à venir perçue par les investisseurs. Par exemple, frenchweb et le journal du net fournissent régulièrement ce genre d’infos :
      Les levées de fonds du web français sur Frenchweb
      Les levées de fonds du web français sur le journal du net
      Il y a aussi le flux RSS funding and exits sur techcrunch US
      il y a aussi le classement « the world’s most valuable startups » à l’échelle mondiale par business insider
      Sinon, la lecture régulière de la presse tech fournit de manière aléatoires des infos similaires sur les startups qui marchent bien (chiffres d’affaires,…), mais je ne connais pas de synthèse toute faire sur le sujet.
      L’info uniquement basée sur les chiffres d’affaires existe peut être quelque part néanmoins, en version gratuite ou payante.
      Au plaisir si quelqu’un d’autre sait où la trouver :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>