[Energie alternative] Enfin, un carburant « écologique » pas cher: 0,24€ le litre

un carburant faible en pétrole à 0,25$ le litreGrâce aux biotechnologies, Joule a inventé une technique révolutionnaire pour produire du carburant… pas cher.

Audi vient de signer un partenariat avec cette startup pour accélérer son développement mondial. Voici comment ça marche…

 

La fabrication du carburant chez Joule

Joule récupère des eaux usagées et du CO2 émis par des industriels.

Ensuite, ces deux ingrédients arrivent dans d’énormes bassins disposés dans des zones à fort ensoleillement. Ces bassins sont constituées de bactéries génétiquement modifiées qui sécrètent du carburant, par un procédé de type « photosynthèse ».

Joule possède déjà un site de production à Hobbs aux Etats-Unis. Les prévisions les plus optimistes annoncent une mise sur le marché en 2014.

La startup est déjà classée dans le Global Cleantech 100 du Guardian.

L’avantage écologique: « aucune » émission de CO2

Joule revendique un impact écologique neutre dans la mesure où le CO2 récupéré auprès des industriels serait compensé par l’émission de CO2 des voitures utilisant le carburant.

Les risques et difficultés potentielles

Difficulté n°1: à priori, il n’est pas évident de récupérer directement les émissions de CO2 auprès d’industriels à grande échelle. Il faudra par ailleurs acheminer le CO2 sur les lieux de production: cela risque de générer des coûts supplémentaires. Enfin, bon j’imagine qu’ils ont une solution… :)

Difficulté n°2: la production se fait à partir de bactéries génétiquement modifiées (OGM?!). Cela devrait poser quelques problèmes éthiques…

Deux enjeux majeurs: améliorer notre pouvoir d’achat et réduire notre dépendance au pétrole

1. la fabrication du carburant Joule utilise beaucoup moins de pétrole

Sachant que le pétrole est présent partout dans nos vies, l’utilisation des carburants Joule à l’échelle mondiale aiderait à réduire un peu la dépendance énergétique vis à vis du pétrole. En gros, si on achète moins de pétrole, les prix baissent, donc on dépense moins.

2. le coût de fabrication est très faible: 0,24€ le litre de diesel (et oui, j’ai sorti ma calculatrice, j’ai fait les conversions en galons… :))

De plus, les propriétés énergétiques des carburants Joule ont l’air similaires aux carburants traditionnels !

Bref, si Joule parvient à se développer à grande échelle, on va en entendre parler! Dans 10 ans, Joule sera peut être le concurrent principal de Total :)! A suivre…

Et vous, ça vous intéresserait du carburant Joule ?

7 réflexions sur “[Energie alternative] Enfin, un carburant « écologique » pas cher: 0,24€ le litre

  1. Est-ce un carburant qui se substituerait simplement aux carburants actuels, ou serait-il nécessaire d’utiliser des moteurs / dispositifs spécifiquement conçus pour lui ? Auquel cas le développement d’un écosystème autour de ce carburant serait un énorme frein supplémentaire à son développement.

      1. Merci pour le lien, c’est intéressant. Et pour une fois, ce n’est pas un poids lourd du secteur pétrolier qui fait ça, mais un constructeur. Ça peut permettre à Audi une diversification de ses sources de revenus (via la vente, mais sans doute aussi via des brevets, licences…?), et par conséquent on peut se dire que ça a une chance d’aboutir, peut-être !

  2. Le problème c’est que si ce carburant ne rapporte rien à l’état, ils ne se bougerons pas pour faire changer les choses, il se passera la même chose qu’avec le bio ethanol qui trime pour intégrer le marché français…

  3. Pour les bactéries OGM, il faut savoir que nos chers antibiotiques sont produits par des micro-organisme génétiquement modifiés et ça ne pose pas vraiment de problème aux patients. Donc pour production de carburant je ne pense pas que ça suscite une levée de bouclier.

  4. On n’a plus qu’à remettre nos fosses septiques en service et on pourra produire notre propre carburant!
    Plus serieusement, c’est interessant mais les lobbies des puissants vont y mettre un terme comme ils le font pour l’electrique et autres tentatives. Au lieu de perforer la planete à la recherche du nouvel or (gaz de shiste) qui coute cher en equipement, personnel, produits chimiques qui polluent les nappes phreatiques, pourquoi ne pas investir dans des idees comme celle-ci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *