Ce sont les militants qui font le succès des innovations radicales

market-rebels militants innovations radicalesDe nombreuses innovations radicales sont le fruit d’actions militantes… initiées par quelques passionnés indépendants ! 

C’est l’idée que défend Hayagreeva Rao, professeur à Stanford, avec de nombreux exemples à l’appui (industrie automobile, gastronomie, bio-tech,etc.). Voici quelques points clés issus de ce livre passionnant: Market Rebels.

 

A qui est destiné ce livre, Market Rebels?

  • A toutes les startups, entreprises ou managers qui lancent des innovations radicales sur les marchés
  • A tous les rebelles, activistes et militants qui veulent empêcher la diffusion d’innovations « toxiques » ou promouvoir des alternatives

C’est quoi une innovation radicale?

Ici, je considère qu’une innovation radicale est une nouvelle technologie ou un nouveau business modèle qui vise à remplacer (ou impacter fortement) les habitudes existantes et les rapports de pouvoir établis sur un marché.

Comment des militants ont transformé l’industrie automobile, la gastronomie, l’alimentation, les nouvelles technologies, la santé,…

Exemple 1: la création du marché automobile
L’arrivée de la voiture a impacté toute l’industrie du transport à cheval; initialement perçue comme « diabolique », la voiture a acquis le statut de moyen de transport « sûr et fiable » en quelques années. Rao raconte comment des militants indépendants des fabricants, passionnés d’automobiles, ont organisé des « concours de fiabilité » à travers le pays. Ces concours ont été cruciaux et les fabricants d’automobile en ont bénéficié. Progressivement la voiture a ainsi pu entrer dans les habitudes quotidiennes.

Exemple 2: le mouvement des bières locales en Amérique du nord
En Amérique du Nord, alors que de grosses entreprises multinationales dominaient le marché, quelques passionnés ont créé le mouvement des brasseurs locaux pour s’opposer à ces bières « sans goût ». Quelques passionnés ont créé les médias, outils… pour diffuser leur savoir-faire! Le nombre de brasseurs locaux a explosé ensuite, si bien qu’aujourd’hui, on peut trouver des bière locales dans quasiment tous les bars (je peux témoigner pour Montréal notamment :). Les groupes industriels ont essayé de s’y opposer en investissant dans la brasserie locale… mais cela mena essentiellement à des échecs… l’argent investi ne permettait pas d’acquérir une identité authentique !

Example 3: slow food et mouvement « bio »
Pour s’opposer au fast food, le mouvement « slow food » a démarré par un concours de dégustation de pâtes dans la rue: le plus lent à manger gagne ! Ce mouvement social a connu un gros succès: tout le monde parle de bio aujourd’hui, jusque dans les plus grandes mutlinationales…

Exemple 4: la transformation de la gastronomie française
Avant les années 70, la grande cuisine française était basée sur le respect de règles strictes. Depuis, la nouvelle cuisine s’est fait une place prédominante: progressivement s’est imposée l’idée que la cuisine doit être basée sur l’improvisation et l’expression personnelles ! Ce sont quelques chefs qui ont initié ce changement profond…

Exemple 5: Apple
De la même manière, Apple a lancé des ordis individuels suite aux actions d’un groupe de militants passionnés…

Exemple 6: Bio-techs en Allemagne
Des militants ont aussi permis l’arrêt des bio-technologies en Allemagne pendant une période conséquente…

L’idée principale du livre: « ne pensez plus comme un manager, pensez comme un insurgé, un militant! »

Rao défend une idée majeure: le succès d’une innovation dépend des mouvements sociaux qui la supporte (ou s’y opposent). Ces mouvements sociaux font ou défont la plupart des innovations. Et ce sont à la base quelques militants, passionnés ou rebelles, qui initient ces mouvements et peuvent changer le destin d’une innovation.

Connaissez-vous 3 points communs à tous ces mouvements sociaux?

1. Quelques passionnés

2. La défense d’une « grande cause » (votre identité, un nouveau mode vie porteur de sens,…) contre une cause ennemie clairement identifiée
Par exemple:

  • défendre un nouveau mode de transport révolutionnaire, la voiture
  • défendre les traditions locales face aux multinationales (pour les brasseurs locaux, pour le mouvement slow food,…)

3. Des mobilisations collectives « cool », simples, symboliques et chargées d’émotion.

Par exemple:

  • créer des concours de fiabilité pour des voitures
  • créer des concours de dégustations de pâtes dans la rue, pour le mouvement slow food

Si vous souhaitez en savoir plus, je vous invite à lire ce livre « Market Rebels » qui détaille toutes ces histoires et encore d’autres…

Et vous, quels sont vos exemples favoris d’innovations radicales portées par des militants? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *